"Le chat qui..."

Là, tout de suite ,il faut absolument que je vous parle d'une série de livres que j'ai découvert ,par hasard en baguenaudant dans une librairie.Il s'agit de la série des "Le chat qui..."de Lilian Jackson Braun.

28 titres à son actif qui commencent tous par " Le chat qui...". "Le chat qui aimait la brocante","Le chat qui sniffait la colle""Le chat qui disait cheese""Le chat qui jouait au postier "etc ...

Nécessairement ,il me faut vous parler de l'auteur,L.J.Braun,née en 1916,journaliste et écrivain à ses heures perdues ,c'est en 1966 qu'elle mettra noir sur blanc la premiére aventure de Jim Qwilleran et de ses 2 chats siamois KoKo et Yom Yom ( Koko possédant un flair extra sensoriel qui permet à Jim Qwilleran d'aboutir dans ses enquêtes ) -puis l'auteur n'écrira plus pendant 20 ans .

chatpostier

Heureusement pour nous, à l'age de 70 ans elle reprendra l'écriture et pour le plus grand bonheur de ses dévoués lecteurs (eternellement reconnaissant ), c'est en 1986 qu'elle publie "Le chat qui voyait rouge" .

27 intrigues plus tard, ses nombreux admirateurs attendent toujours l'arrivée chez les libraires d'un nouveau " Le chat qui..." avec beaucoup d'impatience .

Chaque volume (tous chez 10/18 -grands detectives) retrace une intrigue policiére assez banale et sans trop de difficulté .Le vrai plaisir dans ces histoires réside dans les relations entre chaque membre d'un petit village -Pixkax- siége du comté de Moose.

Le héros autour duquel s'agite tous les autres protagonistes est "un bien bel homme d'une cinquantaine d'années,grand et bien bâti,avec une moustache aux proportions imposantes -elle avait une courbe qui accentuait un air de mélancolie et des yeux rêveurs .Cependant ses amis savaient qu'il était aimable ,spirituel ,obligeant et qu'il prenait plaisir à les inviter au restaurant ."

chatbombe

Jim Qwilleran ( ou Mr Q.),heritier d'une fortune colossale et ne sachant pas trop quoi faire de cet argent est devenu "un estimable habitant de Pixkax" en créant une fondation pour le développement de la communauté . La fondation utilisera l'heritage pour créer cinéma,musée,bibliothéque et restauration de maisons .

Ce geste honorable fera de Jim Qwilleran le personnage le plus populaire du comté de Moose ainsi que le célibataire le plus convoité.

Plus que des intrigues à résoudre ,l'auteur nous fait partager sa passion pour la vie d'un village où tout le monde connait tout le monde , on pourrait parler des chroniques villageoises de Pixkax.Le tout gentiment ,drolement et joliment fictif ( Les noms de famille sont absolument hilarants).

Et ,lorsque pris dans le fil de l'histoire ,vous arriverez ,surpris ,à la derniére page , vous essayerez par tous les moyens de vous procurez un autre " Le chat qui ..." parce que ,voyez-vous ,on devient trés facilement accroc à J Q. et à ses siamois .

Toute la série des " Le chat qui ..."  est éditée en livre de poche . Ouf ! c'est une addiction qui ne creve pas les poches .

Bye et à la prochaine . ( vendredi ,je pense !)