Juste un petit post pour vous faire part de deux livres que j'ai lu cette semaine et que j'ai vraiment beaucoup aimé ...parce qu'ils m'ont simplement fait du bien .Et comme je l'ai dit dans un précédent post ,la simplicité est souvent le meilleur des plaisirs

la-lettre-qui-allait-changer-le-destin-d-harold-fry-arriva-le-mardi

Voici le premier livre dont je vais vous parler ,c'est aussi le premier roman D'une anglaise Rachel Joyce ,qui visiblement décrit si bien la campagne anglaise qu'elle ne peut que l'aimer et l'admirer.Levé de soleil ou souvenir vieux de vingt ans ,l'auteur connait la nature humaine autant que la nature elle-même. Ce roman écrit parce que l'auteur venait d'apprendre que son pére était atteint d'un cancer fatal nous retrace le parcours ,à pied, d'un sexagénaire ,qui croyait ne plus exister . Cet homme ,fade au premier abord , se révéle fort,perspicace, pragmatique et bon.
Jusqu'au bout du bout du roman ,Harold Fry ,sa femme Maureen et son amie Queenie, vous tiennent en haleine et égrennent les petits secrets de leurs vies. Un conseil : gardez ce roman à porter de main ,il vous sera bien utile en cas de mauvais jours .Et comme un conseil n'arrive jamais tout seul ,jetez-vous sur le second roman de Rachel Joyce " Deux secondes de trop" .

 

lespetillantes


 

 

Dans un registre un peu plus " drôle" ,je vous présente " Les pétillantes " de Didier Fourmy . Pétillantes comme les vieilles dames insolentes qui boivent du champagne à tour de bras ( et qui n'ont jamais la gueule de bois le lendemain ) .Pétillantes comme ces plus que sexagénaires si féminines et si coquines (comme dit l'une d'elle " dans sexagénaire ,il y a sexe"!).Moi ,je vous le dis ,pas besoin d'avoir soixante ans et des bananes pour lire et apprécier ce roman;il est si drôle ,si énergique,si irréaliste aussi .Mais ça fait du bien . Alors ne crachons pas dans la bonne soupe ( comme dirait mére-grand) et dévorons ce livre sous un parasol ou un bon vieil arbre du jardin . " y a pas de mal à se faire du bien , n'est-il pas ?". Alors ,allons-y ,laissons nous porter par cette comunauté de " jeunes " femmes si joyeuses. Médaille de l'optimisne décernée à Didier Fourmy pour ce roman à succés (forcément !).


je vous souhaite à toutes et tous une belle soirée et à bientôt. Bonne lecture !